Some Smoking Guys - © Clémence Rougetet

Le 20 octobre 2018, Studio Campus (Paris 11e)

La recette de la fièvre du samedi soir ? Elle est simple : guitare électrique, basse, batterie, claviers, voix, et le tour est joué. La formation parisienne propose un rock sans concession, puissant et fiévreux.

Afin de marquer la sortie de leur premier long format, Regular Faces, porté par son morceau éponyme, les Parisiens enchaînent leurs compositions avec aisance. Chacun des titres assoit leur légitimité dans le milieu de la scène alternative. De l’explosif “Glorious” au nerveux « Devil”, en passant par la porte de la “Room 15”, le point d’orgue s’achève avec “Vision of the past”.

Pas question donc de perdre le nord pendant cette heure de concert où les neuf titres de ce premier opus sillonnent dans un rock décomplexé, alliant avec efficacité le double jeu de guitares, les claviers et la voix de François-Gaël en métronome. Une énergie brute, directe, et avant tout salvatrice.

Site du groupe

Texte & photos : Clémence Rougetet


Publié le