Pointe Islet @ Tom Toublanc

Du 28 juin au 1er juillet, Tadoussac (Québec)

 

ANNIVERSAIRE : Déjà 35 ans… Et renouvellement d’équipe. Prolongement plutôt. C’est Julien Pinardon, un Français devenu Québécois, qui succède à Charles Breton et Catou, devenus Maire et Conseillère !!!

 

Charles Julien Catou @Tom Toublanc

 

CADRE : Chapiteaux + salles. Baie paradisiaque de Tadoussac, petit village touristique connu pour ses baleines !

Tadoussac @ Tom Toublanc

 

Baleine @ Frida Velarde

MÉTÉO : Entre 9 et 23 degrés alors qu’il fait 40 à Montréal ! Petite laine le soir, mais comme le disent les habitants : « Ici le mot canicule, on connait pas ! ».

 

LES PLUS : Une ambiance chaleureuse unique, le sourire de tous les organisateurs et des bénévoles ; la priorité au francophone ; le côté moins chanson-trad qu’avant…

 

LES MOINS : La bière à tous les étages : dans les bars, dans la rue, en nom de chapiteau et dans quasi toutes les mains des artistes sur scène… Au bout d’un moment, expression typique : « Ça va faire, là ! »

 

LA DÉCOUVERTE : Honte à nous, elle est française, c’est Erwan Pinard. Un hurluberlu de filiation Dimoné et GieDré à l’attitude rentre-dedans pince sans rire, à la poésie déjantée entre chanson et esprit rock. Un ovni à surveiller.

 

 

LE SURVOL :

Les Trois Accords : c’est pas le chant qui émeut, mais le rock mélodique entre Vallières et Caféïne qui fait qu’on embarque…

Afrikana Soul Sister : le nouveau projet de Jean-François Lemieux mixe le trad et l’électro aux percus.

 

 

Cy de la Nouvelle Ecosse et du Nouveau Brunswick : folk toujours sympatiquement naïf, mais rien de nouveau.

Julie Aubé, l’une des trois Hay Babies en solo. Elle a mûri, son band rock-vintage assure, manque l’assurance. Comme elle le reconnaît : « Être seule sur scène, c’est l’affaire la plus épeurante du monde ! »

 

Ilaria Graziano & Francesco Forni : gratte et ukulélé pour un duo italien plein de charme et de fougue.

 

Ilaria Francesco @ Tom Toublanc

 

Klô Pelgag : toujours émouvante, énergique et surprenante. Dommage qu’elle ne travaille pas ses transitions entre les chansons, ça tombe trop souvent à plat.

Hay Babies : les Acadiennes ne se calment pas et leur rock psyché ponctué de mélodies douces, de cris de rage ou de danse à reprendre fait mouche !

 

Les Hay Babies @ Tom Toublanc

 

Dr JEKYLL & Mister HYDE : L’extraordinaire Keith Kouna a deux facettes. Quand il fait du rock (sans parles des Goules) il ne donne pas un show, il communie avec son public. Il chante pour (et avec) le premier rang, harangue les autres, saute dans tous les sens, de rebelle, fait le party. Et plus le lendemain il est capable de d’enchainer deux lied de Schubert au piano, une chanson pour enfant (“Léchou”) et la merveilleuse ode à son papa disparu, “Batiscan” qui fait monter les larmes aux yeux.

 

 

 

ORIGINAL : Partir en balade dans un sentier près du Saint-Laurent (Le tour de l’Islet) et découvrir des concerts de 20 à 30 minutes au fil de la promenade. Pas de micro, le décor naturel pour accompagnement, les bateaux et les oiseaux qui passent. Un moment de grâce. Ici Matiu sans son groupe.

 

 

IL A DIT : Propos originaux du vétéran Jean-Pierre Ferland, 84 ans : « J’ai pas peur de mourir, j’ai réussi ma vie. J’ai encore du plaisir à m’amuser dans la musique. J’ai écris 4 à 500 chansons et j’ai encore le projet de monter “La famille Parmentier” avec pleins d’invités, dont Nana Mouskouri qui a chanté mon “Je reviens chez nous” en 7 langues ; ce qui a payé mes dettes en maudit ! »

 

Ferland @ Tom Toublanc

 

>> Site du Festival de la Chanson de Tadoussac

 

Texte : Serge Beyer

Photos : Frida Velarde, Jay Kearney, Tom Toublanc & Philippe Ruel


Publié le