Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

CLEMIX

“Mauvais plan”

 

Présentation

Avec ironie, naïveté, et autodérision, Clemix écrit ses chansons essentiellement en français. On voyage quelque part entre hip-hop, electro, chanson française et disco punk. Avec une certaine désinvolture, elle raconte ses histoires joyeusement désabusées, abordant de façon décomplexée ses amours, sa solitude et ses obsessions. Après de multiples collaborations musicales sur les scènes belges et françaises et des années de deejaying, Clemix sort son premier EP Discobar en 2017, suivi d’une quarantaine de dates (en Belgique, France, Suisse et Canada) et de nombreuses sélections. Elle nous revient en ce début 2020 avec un nouvel EP Non merci, toujours aussi singulier et dansant, mais plus produit, plus travaillé, plus intime aussi.

“Mauvais plan”

“Mauvais plan” s’insinue au cœur de la relation amoureuse dans ce qu’elle a d’universel et de cyclique : son envolée, son apogée, son déclin et sa chute mais également dans ce qu’elle a d’irrationnel : on y va même quand on sait qu’on ne devrait pas. Avec des mots simples, directs et parfois cruels, “Mauvais Plan” aborde également la question de la trahison et du triangle amoureux, ainsi que de notre tendance à préférer fermer les yeux. En plus d’une certaine obsession pour les thèmes de l’amour et de la solitude qu’elle relie régulièrement, Clemix questionne souvent le rapport à l’autre, mais aussi à soi-même, au miroir que nous renvoie les autres, particulièrement dans les relations amoureuses.

Clip

Dès le départ, Clemix a cherché une idée pour donner une impression de temps qui passe et de répétition, afin d’illustrer la longueur et la dimension cyclique de la relation amoureuse. En voulant apporter un côté très intime, quotidien et sans artifices, le choix du décor s’est rapidement porté sur un lieu emblématique de notre quotidien, et dans lequel nous sommes sans cesse confrontés à notre image : la salle de bain. Via une caméra fixée au miroir, les séquences du clip ont été tournées quasi quotidiennement pendant plusieurs mois. La chanson évolue en parallèle au tableau noir qui se remplit progressivement et qui illustre l’évolution de cette relation :  positive et légère d’abord, puis négative voire violente ensuite, allant jusqu’à la rupture et l’effacement complet du tableau. Fin du cycle, début d’un autre ? Comme pour la plupart de ses clips, on retrouve Clemix elle-même à la réalisation, et encore une fois, c’est à son talentueux comparse Alain Pinpin qu’elle en a confié le montage.

Projets

Le nouvel EP de Clemix intitulé Non merci sortira le 7 février sur toutes les plateformes ainsi qu’en CD, disponible sur Bandcamp. Il sera présenté le 20 février au Botanique (Bruxelles) en première partie du Belge Alex Lucas. Clemix sera également en show case le 28 mars pour le Tallinn Music Week Festival en Estonie. Toutes les dates sont disponibles sur le site. Enfin, Clemix participera au programme « Terre de Chanson » organisé à Toulouse par le Bijou et travaillera à une création originale en duo avec le chanteur français Archibald.

>> Site de Clemix

 

ARTICLES SIMILAIRES