Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

PATRICK EUDELINE

Anoushka 79

Ed. Le Passage, 128 pages, 18 €

Anoushka-79 Simon a 20 ans et est punk, sans doute la faute à un paternel trop voyant. Mais en février 1979, Sid Vicious a tiré sa révérence et le punk est moribond, dépassé par l’arrivée du disco et de la new-wave. Simon erre dans Paris à la recherche des ombres de sa courte existence accompagné d’Anoushka, camarade de fix et de pieu, jusqu’à ce que celle-ci s’évapore soudainement. Il part alors à sa recherche dans un Paris qui est atteint de boulimie architecturale, détruisant méthodiquement ses “villages” sous prétexte de cette modernité affichée par les jeunes gens d’alors. On passe des Bains-Douches au Gibus, du Palace au Rose Bonbon, on y croise les Taxi Girl, Asphalt Jungle (évidemment) et bien d’autres. Même un certain Eudeline, c’est dire. On replonge dans les quartiers d’avant, Belleville, Pigalle et bien entendu Bastille, forteresse intemporelle du rock parisien. Ça pue bon le sexe, la drogue et le rock. Idéal pour réveiller des souvenirs endormis mais loin d’être éteints. Comme le punk.

Xavier-Antoine MARTIN

ARTICLES SIMILAIRES