Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

GIEDRE

“Jean-Do”

«  Je ne suis pas méchante, c’est le monde qui est pourri ». Il y a quelques années, GiedRé donnait déjà le ton. Après Lalala et une Petite Tournante qui a suivi dans toute la France, l’innocente et provocante auteure-compositrice-interprète d’origine lituanienne revient avec un nouveau spectacle au vitriol accompagné d’un album, GiedRé est les gens, composé de ritournelles insolentes cachant souvent des réalités choquantes. Un concert peuplé de personnages absurdes que l’on aime détester, à l’image d’un certain “Jean-Do”. À des années-lumière du fossoyeur imaginé par l’illustre moustachu à la bouffarde, Jean-Do, croque-mort, prend son métier à cœur, peut-être un peu trop… Car s’il était d’usage de croquer les orteils des défunts afin de s’assurer que la Faucheuse les guidait effectivement vers d’autres cieux, Jean-Do, nécrophile occasionnel, « croque » ses morts d’une manière bien plus étrange. Bien que l’amour et la mort ne fassent qu’un, ne parle-t-on pas de « petite mort », l’idée de passer entre les mains charnelles de cet emballeur de chez Borniol, avant de manger le pissenlit par la racine au boulevard des allongés, ne donne définitivement pas envie de rendre l’âme.

Pour offrir les plus belles images à ce titre nécro-spirituel, GiedRé a su renouveler sa complicité avec David Vallet pour la réalisation du clip et l’inscrire dans la délicieuse série « Scopitone is not dead ». Une série faite de courts métrages d’artistes de la scène française filmés à l’ancienne, remettant au goût du jour le caractère 60’s de ces vidéos que certains juke-boxes visuels jouaient dans les bars contre une pièce de 1 franc… Mais là, on vous parle “d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre !”

>> Site de GiedRé

ARTICLES SIMILAIRES