Hummingbird

Beast Records

HUMMINGBIRDÀ la marge du système, près de Nîmes, un guitariste-chanteur totalement habité et un batteur tout simplement redoutable secouent la dépouille du rock. À l’image de la vie, tout se mélange dans leur matière sonore, brûlante et envoûtante : le sexe, l’amour, la frustration, l’alcool, la folie, l’espoir, la colère. La puissance imposante qui se dégage ne doit rien à l’hystérie contemporaine, mais se manifeste par une intensité lancinante et viscérale, où chaque frappe de batterie, chaque riff de guitare, chaque mot prononcé est le résultat d’une intention appuyée, aussi vitale qu’incarnée. Il y a sensiblement quelque chose du grand Arno chez Sylvain, mais comme si le Belge avait remplacé au pied levé James Johnston au sein de Gallon Drunk. Musicalement, sur ce troisième LP, refusant plus que jamais le carcan des étiquettes, le duo traduit avec beaucoup de justesse sa singulière déviance, qui pourrait être synthétisée comme un télescopage fantasmé entre Gun Club, Suicide et les Young Gods.

>> Site de Hummingbird

À écouter en priorité : « Dark thought », « Martèle » et « Dead in me ».

LAURENT THORE


Publié le