“SilVeRVinCE”
(Dialect Recordings)

Voilà un disque qui ne ressemble à rien d’autre, une véritable création de fusion pop et électronique. Vincent Dargent, de son vrai nom, est un dandy. Avec élégance et subversion, il fait se rejoindre le rock 70’s de Bowie et la chanson française de Jacno. “Mademoiselle B” en est le plus bel exemple. Couplets en français, refrain en anglais, c’est partouze à chaque étage. Difficile de croire qu’il ne joue pas un personnage tant tout colle. Chapeau haut de forme aristocratique, mais aussi riffs décadents à la Stones (“Suck it !”), Silvervince marque un tournant dans la chanson française, sans être le plus grand des poètes, mais en insufflant un sang neuf à la musique francophone. Mieux encore, le disque s’écoute mais fait aussi danser (“A way to live”). Même un morceau comme “St Anne” trouve encore le moyen de surprendre, à chaque instant. Mention spéciale au solo de guitare sur “On my wheelbarrow”. myspace.com/vincentdargent

Julien Deverre

Ecouter avec deezer


Publié le