Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

OLIVIER DEPARDON

Avec du noir avec du blanc

Petrol Chips

OLIVIER DEPARDONDepuis 2012, le Grenoblois poursuit son aventure solo, troquant les mots qu’il chantait auparavant dans son groupe Virago contre une verve toujours aussi singulière, utilisée sous son propre nom. Pour son troisième album, le musicien retrouve ses compères Daniel Bartoletti et Pierre Thouzery pour tisser avec eux une musique qui, si elle reste d’obédience rock (“Un mot”), semble moins effrontée, prend le temps de s’étirer dans sa poésie noire et mélancolique tout en déployant des atmosphères progressives sous des couches électroniques souvent saisissantes (écoutez le presque trip-hop “La lame de la nuit” et ses 7 minutes 26 ou “Horses” et son arpeggiateur entêtant). Entre moments de tension, d’accalmie, d’angoisse et de mystère, ça feule, ça s’énerve, ça pose toujours ces mots (en français) avec attention et minutie, pour un résultat électrique, sauvage, urgent et brut, habilement contrebalancé avec des passages instrumentaux qui font mouche.

>> Site de Olivier Depardon

À écouter en priorité : “Autopsie du foie”, “Un mot”, “Animal au coup tordu”.

EMELINE MARCEAU

 

ARTICLES SIMILAIRES