“Beauté”

 

Présentation

« Je suis chanteuse, pianiste, auteure-compositrice, passionnée de sons et de mots. J’écris des chansons en français sur le projet Marie Sigal, et participe à d’autres créations artistiques (musique à l’image et spectacle vivant). »

“Beauté”

« J’ai écrit ce titre d’une traite, après la lecture de La légèreté, une BD de Catherine Meurisse, rescapée des attentats de Charlie Hebdo. Elle nous dit comment la beauté nous arrache au chaos, à la barbarie, et l’a réconciliée avec l’humain. Le clip sort le 13 novembre, jour de commémoration des attentats du Bataclan. Je me suis aussi inspirée du « syndrome de Stendhal », ce choc face à la beauté bien connu des psychologues et psychiatres. Sur un plan musical, j’avais envie d’un son plus rock et synthétique, mélangé à l’organique des cordes et de la voix. Comme si on tordait un peu le sourire de Mona Lisa ! J’ai terminé les arrangements avec Olivier Cussac, avec qui j’ai coréalisé mon nouvel EP. »

Clip

« “Beauté”, c’est un clip en noir et blanc à la peau nue. J’y utilise mon corps comme une pièce vivante de musée : il est mouvant et soumis au sombre, au cadre, aux aspérités, à un désir de libération. Ce corps est vulnérable, imparfait, vivace, et c’est ça qui le rend beau, je crois. J’ai coréalisé le clip avec Lionel Pesqué, car outre le fait que j’admire son travail depuis des années, il est photographe avant d’être vidéaste. Je voulais un regard neuf, plus cru et esthétique, inspiré du photomontage, notamment de La jetée de Chris Marker. Nous avons tourné le clip en deux heures, un matin au réveil, sans maquillage, sans artifice ni superflu. C’était assez pulsionnel. Juste ma musique, le corps, et nos regards comme alliés. Joakim Coutouly est venu sublimer le tout par son montage rythmé et sensible. »

Projets

« Mon EP Les géraniums vient de sortir. Nous avons démarré la tournée à quatre musiciens. J’adore cette formule, elle pousse vers une énergie plus rock sur scène. Nous sommes en basse-batterie-guitare-clavier et voix. Nous avons aussi des dates plus intimistes en duo, dans le sud-ouest :

22 novembre – Folles saisons, Toulouse

23 novembre – Centre culturel, Tarascon

24 novembre – Studio les Arpenteurs, Cazeneuve Montaut

28 novembre – Pause musicale, Salle du Sénéchal, Toulouse

29 novembre – La grande famille café, Pinsaguel

Enfin, je compose de la musique pour la danse avec la Compagnie Paracosm. La création s’appelle « Shadow sisters » et interroge la féminité, autour de l’œuvre de Louise Bourgeois. J’y joue du piano préparé, je tape parfois dedans et joue sur ses cordes, et je chante dans une langue imaginaire. Je développe avec la même compagnie un beau projet d’action culturelle, « Girls ! » auprès des jeunes musiciens et danseurs du conservatoire de Blagnac. Ça sera un spectacle écrit, composé, et joué avec et pour eux. Et évidemment, je continue d’écrire le prochain album du projet Marie Sigal ! »

>> Site de Marie Sigal

 


Publié le