PenInsular II (The Bridge)

My Dear Recordings

Ce deuxième volet de l’album conçu en hommage au coin de Finistère où Robin Foster est installé depuis plus de vingt ans est né d’une demande de l’office de tourisme de la presqu’île de Crozon : illustrer musicalement une série de vidéos sur les dix communes de la péninsule. Dix morceaux pour dix communes donc, chacun portant pour titre le nom en breton de l’une d’elles. Pourtant, le prétexte initial de promotion touristique a engendré une œuvre bien au-delà de l’habillage sonore. Avec son rock atmosphérique entre post-rock et dream pop, Robin Foster n’est pas sans raison souvent sollicité pour des bandes originales de films : il prouve de nouveau son talent pour tisser des ambiances à la fois denses et suffisamment ouvertes pour que l’on puisse y projeter son propre imaginaire, y inscrire son propre récit. Les voix y sont rares, comme la présence humaine sur les landes battues par les pluies mais, loin de tout cliché, cet album certes contemplatif et lent n’a rien d’austère : il est vivifiant comme l’air marin, inspirant comme la nature sauvage.

À écouter en priorité : « Aulne (Pont – Ar – Veuzenn – Kimerc’h) »,  » The Island (Roskañvel) »
Site

JESSICA BOUCHER-RÉTIF


Publié le