“Close”

 

Épileptiques s’abstenir ! Quatre minutes durant, le trio parisien nous embarque dans son univers totalement rock. Dès les premières secondes du clip, la dynamique du combo ne laisse aucun répit au spectateur. Avec Tip Stevens à la réalisation, les cadrages, volontairement serrés, où câbles électriques et néons saturés s’entrelacent, ont de quoi mettre le feu aux poudres. La fougue du combo repose sur le groove explosif de Vincent Segonne à la basse et de Simon Lemonnier à la batterie, le tout au service de la voix si singulière d’Antoine Prieux (guitariste par la même occasion). Si les codes du rock ne sont certes pas réinventés, il en ressort néanmoins un son solide et efficace. Cet extrait, issu de leur premier album (Take it or leave it) fait ainsi monter la pression avant que celui-ci ne sorte dans les bacs, le 15 mars prochain. Un projet musical 100% “homemade”, puisqu’il a vu le jour grâce à un financement participatif via la plateforme Ulule.

Site de Teacup Monster.

CLÉMENCE ROUGETET

Publié le