GRAND PARC, en entrevue sur Longueur d'Ondes - photo : Virginie Meignié

Mélanger sans calculer

Quand Annie Langlois évoque la sphère musicale de sa région, elle parle peut être sans le vouloir de ce qui caractérise aussi son groupe Grand Parc, qu’elle a initié en 2012 aux côtés de Nicolas Marsanne, avec qui elle compose d’affectueux « moments de laboratoire ».

« Ce qui est bien avec la scène normande, c’est son éclectisme. Il y a la vitrine pop dont tout le monde parle et que nous suivons aussi mais elle ne recouvre pas la moitié de ce qui s’y passe en terme de son, de lieux (…). Il y a aussi une volonté de sortir des chapelles. » Car sortir des chapelles, c’est bien l’idée qui se dégage du premier album éponyme de ce groupe d’Hérouville Saint-Clair, passé de l’ombre à la lumière des Inouïs du Printemps de Bourges 2016 en un rien de temps. « En passant par cette étape, on a consolidé une vraie équipe de travail entre notre tourneur, nos ingés son et lumière », raconte Annie.

Une vitrine professionnelle méritée tant la musique de ce projet inventif brouille les pistes pour mieux se construire une esthétique sinueuse, à la fois douce et rêche, low-fi et exaltée, qui emprunte autant à la pop qu’au hip-hop ou la musique planante : « On a conscience qu’il y a quelque chose de progressif dans ce premier disque : il y a des dédales, des choses qui se répètent mais pas de la même manière (…). On n’est pas toujours dans un format chanson. On a cherché à jouer sur les dynamiques aussi, à créer des imbrications entre les guitares, la basse et donc de faire en sorte que chaque instrument ait son histoire à raconter dans le morceau », développe Annie, qui n’hésite pas à « s’autoriser des moments d’improvisation » avec Nicolas et ses autres compères de scène, Charles Antoine Hurel et Jean-Baptiste Julien. Un terrain qui « intimide » le groupe, mais qui donne aussi à sa musique une dimension physique particulièrement saisissante.

 

Le site de Grand Parc
Grand Parc / Autoproduit

Texte : EMELINE MARCEAU
Photo : VIRGINIE MEIGNE

 

 


Publié le