« Surf music from outer space »
(Reservoir Ziko)

950 caractères pour définir ces artistes-là, c’est vraiment trop peu. Il faudrait au moins un livre pour rendre justice à ce petit trésor de surf music.  Que l’on soit « Apache » ou « Ombres » (des sixties), un tel album n’avait pas vu le jour depuis des lustres. Bien sûr, leur public est ciblé, tout autre que Surfing Birds s’abstenir. On est bien chez les Beach Boys, les Ventures ou encore les Surfaris. Au pays des martiens, les astronautes chinois déboulent comme un ovni dans la galaxie musicale. Dérive du rock’n’roll et ce, depuis des décennies (les Beach Boys ayant ouvert la voie), l’album est un condensé de tout ce qui a pu se faire dans le genre.  Les titres sont peaufinés, rapides, enjoués et les mélodies sont accrocheuses. Il ne reste plus qu’à leur souhaiter un tube interplanétaire comme Wipe Out ou Pipeline. En un mot comme en cent, écoutez ce disque : il est terrible ! myspace.com/thetaikonauts

Maho


Publié le