« A heartfull of sorrow »
(Born Bad Records)

A l’écouter on se demande si ce garçon n’a pas un peu trop forcé sur le champignon. Son neuf titres est totalement déjanté, et pourtant il tient sacrément bien la route. Comme touché par la grâce, le garage psyché à la sauce pop de Benjamin Daurès a vu la lumière. Du haut de ses 24 ans, jouant tous les instruments, il concocte des ballades bruitistes sans jamais sombrer dans la mélancolie. Renouant avec les origines du Velvet Underground version Johnny Cash / Kid Pharaon couplées à un Bruce Joyner / Jonathan Richman dynamité, Yussuf Jerusalem est le vecteur d’un son éclectique, arrogant et novateur, qui ne songe pas une seule seconde à cadrer dans les carcans souvent insipides de la musique actuelle. A noter : l’excellente reprise de « With you in mind » de Marianne Faithfull, témoin de son goût prononcé pour les sons sixties presque dissonants. On adore ! myspace.com/ridersofallah

Maho


Publié le