Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

BLEU REINE

“Retournée” – EXCLU

 

 

L’artiste

“Je suis Léa Lotz, j’ai 31 ans, et je fais de la chanson alternative folk/rock sous le nom de Bleu Reine depuis mon premier EP Elémentaire (Sanit Mils Records) en 2019. Je suis accompagnée aujourd’hui de Clément Arnould qui co-produit avec moi et mixe tout l’album à venir. Mon univers est plutôt contemplatif, ce qui ne l’empêche pas d’avoir ses humeurs bruyantes voire bruitistes au-dessus d’un socle folk/shoegaze.

Mon écriture et mon esthétique ont été largement imprégnées de cette période de la musique : le grunge, le shoegaze. Faire des choses soi-même, accueillir, raconter et sublimer les accidents, les images imparfaites, tous les éléments qui font qu’une chanson va sonner comme un vrai bout de ma vie plutôt qu’un produit lisse.

En concert je suis plutôt ‘dans mon monde’ et donc je joue littéralement en regardant mes chaussures, c’est the caractéristique qui me rapproche de cette traduction littérale et de ce courant musical qui m’est cher…

Le titre

“Retournée” est à la fois un slow rêveur tout doux en apparence, et l’une de mes chansons les plus sombres. Je l’ai écrite en 2020, pendant le confinement alors que je vivais dans un appart de 9m2 au dernier étage d’un immeuble complètement vide. J’ai eu le covid qui pendant 5 jours m’a totalement assommée et a inversé mon rythme de sommeil. J’étais réveillée la nuit avec des sortes d’hallucinations où je voyais les meubles en train de fondre etc. Parallèlement à ça j’étais en train d’arriver au bout d’un cycle dans ma vie, je pense notamment à ma santé mentale qui s’était hyper dégradée. J’ai eu l’impression que cette fièvre violente a été une sorte de bouquet final, un adieu à cette période de ma vie durant laquelle j’ai vécu en sous-marin au point de me sentir presque « bien dans le mal ». La chanson parle de ça, de mon rapport ambigu à la mélancolie ‘extrême’. 

Le clip 

Comme “Retournée” possède une atmosphère plus caverneuse/cotonneuse que les 2 précédents singles, j’avais envie d’un fil rouge visuel simple qui n’allait pas écraser le texte, ou entrer en conflit avec la palette de son assez sourde du morceau. Faire les chose sans « vrai réal » me contraignant aussi à choisir une forme simple et lisible, j’ai eu l’idée assez vite de faire un clip sous l’eau, vieux fantasme esthétique que je traine depuis les débuts de ce projet qui colle bien à ce que j’ai envie de raconter avec ma musique.

Je te parlais de mon rapport ambigu à la mélancolie, je pense que ce clip en est l’illustration précise : c’est une anomalie d’être sous l’eau, on n’est pas faits pour ça, et en même temps la poésie de ce monde alternatif au ralenti a une puissance évocatrice de dingue. Le ratio fascination/danger qui me lie aux mondes aquatiques est un véritable bijou de mathématiques. 

La mise en œuvre du clip a été à la fois plus simple et plus complexe que ce qu’on pourrait imaginer en voyant le résultat. C’est un clip qui n’a coûté que 79,99 euros, le prix de la mini caméra étanche. Mais il m’a fallu beaucoup de résilience pour aller tourner à 8h du matin dans l’eau froide en Vendée. Clément avait un masque de plongée énorme qui permettait de retenir correctement sa respiration jusqu’à une profondeur de 3m pendant que moi, toute habillée dans l’eau, j’essayais d’avoir l’air à l’aise alors qu’il faisait un froid de gueux.

Les projets

Mon premier album autoproduit, La Saison Fantôme, arrive fin novembre toujours chez Sanit Mils Records. En parallèle, les dates d’une tournée sont en train de se bâtir avec une période solo cet automne et on l’espère de belles dates en groupe à partir de la fin d’hiver dont un concert de release à Paris. Pour défendre l’album sur scène j’ai commencé à travailler avec un nouveau line-up constitué de Clément (sans son masque de plongée mais derrière des claviers analogiques), Lou Maréchal du groupe HEU à la basse, et Vincent Kreyder à la batterie.

En marge de tout cela, j’ai également une émission sur Radio Campus Paris sur la musique de films, Panoramique, qui m’occupe en parallèle et qui bénéficie d’un nouveau format pour cette 2ème saison. ”

Site de Bleu Reine

 

ARTICLES SIMILAIRES