Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

Rap in France

 L’émergence du rap dans les années 90

Rap in France - L'émergence du rap français dans les années 90

Olivier Cachin, sûrement le plus grand spécialiste de l’histoire du rap, revient dans son livre Rap in France, sur l’éclosion du rap français de 1990 à 2000 et nous aide à mieux comprendre la production actuelle.

Dans les années 90, une nouvelle génération d’artistes et de groupes français issus des quartiers et des banlieues émerge : MC Solaar, NTM, IAM, Ministère A.M.E.R, Mafia K’1 Fry, Assassin, avec du rap pluriel et créatif. Elle impulse un nouveau style alliant trouvailles sémantiques,  textes contestataires, revendicatifs et ancrage géographique (Seine-Saint-Denis, Marseille notamment).

Ce livre retrace l’ascension qu’a connue en une décennie (de 1990 à 2000) seulement, le rap français. En perpétuelle mutation, il est passé “des premières heures du terrain vague de la Chapelle” (NTM, “Tout n’est  pas si facile, 1995), à la lumière de l’underground discographique et régional (ATK en Essonne, NAP à Strasbourg, La Rumeur, les mixtapes de Cut Killer…), jusqu’à l’ultra visibilité médiatique (Skyrock dès 1997).

Au début des années 2000, des rappeurs comme Booba et Ali (Lunatic)  marquent une rupture avec l’idéologie et les thèmes du rap des années 90. Ils inaugurent une période plus sombre, celle d’un rap de la rue refusant toute concession.

Toute cette génération a contribué, non sans peine et polémiques, à faire du rap français ce qu’il est aujourd’hui : le genre musical le pus écouté en France.

Rap in France : l’émergence du rap dans les années 90 par Olivier Cachin – Le Castor Astral/Collection Castor Music, disponible depuis le 3 novembre 2022.

Pierre SOKOL

ARTICLES SIMILAIRES