Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

NOBODY’S CULT

Hangover

 

Dès le début du morceau, la voix saisissante de Léna Woods séduit. Sur un fond de guitare électrique et de batterie assénant une rythmique aux limites du punk, le groupe déroule une histoire festive et endiablée à base d’alcool, de lumières colorées et de paillettes. Le gros plan sur les lèvres fascine, alors que le maquillage se détériore au fur et à mesure que la soirée avance. Ce côté rebelle s’attaque à changer le regard porté sur les femmes et leur physique. “Hangover”, le bien nommé, est finalement un clip peu conventionnel qui dénonce les codes établis en combattant les préjugés.

Site de Nobody’s Cult

Justine PHALIPPOU

ARTICLES SIMILAIRES