Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

THE BESNARD LAKES

The Besnard Lakes are the last of the great thunderstorm warnings

Full Time Hobby

the-besnard-lakes-are-the-last-of-the-great-thunderstorm-warnings-588x588Il est des disques à la dimension quasi mystique, dans lesquels la musique n’est que le conducteur synaptique, et qui demandent à être entendus comme une invitation à la réflexion sur les choses essentielles de la vie, parmi lesquelles paradoxalement la plus importante est la mort. De cet arc entre le premier et de dernier jour de nos existences, les Canadiens de The Besnard Lakes, nourris de leurs propres expériences, ont fait une œuvre entière sous la forme d’un sixième album habité de moments sublimes, chaque titre étant superbement et doucement enveloppé d’un cocon de mélodies vaporeuses (“Christmas can wait”, ”Raindrops”) oscillant entre psychédélisme et shoegaze, avec en filigrane les ombres de Brian Wilson et de Mark Hollis. L’album réussit l’alchimie de transformer le froid en une chaleur intérieure incandescente qui vient directement réchauffer nos cœurs, sans oublier de nous prévenir – ce que rappelle son titre  – que l’orage peut gronder à tout instant. Tout simplement indispensable.

>> Le site de The Besnard Lakes

Xavier-Antoine MARTIN

À écouter en priorité : “Raindrops”, “Christmas can’t wait”, “The father of time wakes up” 

ARTICLES SIMILAIRES