Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

LES INSTRUMENTS DE L’OMBRE

les-instruments-de-l'ombre

 

Pour leur premier ouvrage commun, Thierry Dauge et Julien Deleglise ont choisi de s’intéresser aux instruments de l’ombre. De l’accordéon au xylophone, ils mettent en lumière ces “méconnus” et “mal-aimés” et rappellent leur rôle dans la création musicale et particulièrement le pop-rock.

Ils ajoutent : « Dans les années soixante, pour monter un groupe de rock, il fallait un chanteur, un ou deux guitaristes, un batteur et un bassiste. Quelques années plus tard il devint indispensable de disposer d’un synthé. Point ! On ne compte plus les ouvrages dédiés à ces instruments fondamentaux. En revanche, on a moins fréquemment célébré le piano (pourtant, Jerry Lee Lewis et Elton John ont des millions de fans), et quasiment jamais la flûte ou le violon. Quant à la mandoline, n’en parlons pas ! Et bien si, justement, parlons-en : le présent ouvrage est consacré à tous ces instruments – et ils sont nombreux – souvent discrets et, de ce fait, rarement cités, sans qui rock et pop music n’auraient peut-être pas acquis aussi indiscutablement leurs lettres de noblesse : que serait « Yesterday » sans son quatuor à cordes, ou « Blowin’ In The Wind » sans l’émouvant harmonica de Bob Dylan ? Nos auteurs se sont penchés sur un tonneau sans fond et en ont extirpé, qui un banjo, un sitar ou une cithare… qui un saxophone, un dulcimer ou un clavecin, voire une harpe (et la liste est loin d’être finie, comme vous vous en rendrez compte à la lecture de ce passionnant opus). »

 

>> Obtenir le livre

 

Pop rock – Les instruments de l’ombre

Thierry Dauge & Julien Deleglise

Editions du Camion Blanc

ARTICLES SIMILAIRES