Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

CARIBOU BâTARD

Imaginary Friends

Blue End Records

Caribou BâtardCe premier album du duo normand composé de Joseph (We Hate You Please Die) et Valentin aurait pu être une bande originale de film, comme par exemple celle de Rude Boy qui mettait en scène des tranches de vie dans une Angleterre à la bipolarité incarnée par Johnny Rotten et Margaret Thatcher, entre ambiance glauque de sex-shop, occupations pas très réglo et pointages au Job Centre, équivalent britannique de Pôle Emploi, le tout sur fond de tournée des Clash. Parce qu’au fond, qu’est-ce qui a vraiment changé depuis ? « Pas grand chose » répondent en choeur les deux Rouennais et leur rock qui crie sa rage (“Write shit”, “Absurd”, “Hot for your ass”) sans s’embarrasser du superflu parce que, tout simplement, on a plus le temps pour ça. En 8 titres et 22 minutes, tout va très vite, aussi vite que passent les années d’insouciance, dernier stop avant de rentrer dans le dur (“Ambition”) et peut-être même pour certains dans le mur. Le Caribou prouve que punk’s not dead. On ne peut que l’entendre.

À écouter en priorité : “Absurd”, “Hot for your ass”, “Hide & seek Pt2”.

XAVIER-ANTOINE MARTIN

>> Site de Caribou Bâtard

ARTICLES SIMILAIRES