Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

GONDOFARES

Supervoid evidence
(Autoproduit)

GondofaresDerrière ce projet au nom plutôt interrogateur se cache Didier Chanot, un Cannois multi-instrumentiste. Chanteur, compositeur et bassiste, l’artiste convoque les fantômes de Depeche Mode tout au long de ces neufs titres qui, s’ils sont assez inégaux dans leur composition, gardent toutefois l’avantage de tapisser des ambiances atmosphériques contrastées. Ici, les synthétiseurs sont légion (le chouette “Us two”), l’électro côtoie souvent le rock et inversement (“The opponent”), et la techno ne s’éloigne jamais de la pop (“Far too low”). Lorsque le paroxysme de l’intensité est atteint (“Supervoid evidence”), baignant l’auditeur dans une marre de noirceur, c’est vers des sphères plus apaisées que nos oreilles se reposent (la ballade au piano “Your bed”). Tout ce joli petit monde forme l’épine dorsale d’un univers sonore convaincant et bien produit, mais qui pèche un peu mélodiquement pour que l’on y adhère complètement. facebook.com/gondofares

Emeline Marceau

ARTICLES SIMILAIRES