Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

BAJRAM BILI

Bajram Bili“Sequenced fog”
(Another Record)
Un pseudonyme artistique à la consonance africaine qui trouve sa prolongation dans la matière sonore. Pas banal quand l’ingrédient stylistique principal s’avère le krautrock. Moins quand s’y ajoute une bonne pincée de nappes synthétiques en apesanteur puisées chez Boards of Canada, toutes aussi “mondialistes”. Bajram Bili n’a de cesse de passer des sonorités répétitives made in Germany modèles Kraftwerk ou Tarwater au downtempo des musiques du monde digérées dans la matrice electronica. Une constance : traquer la sève hypnotique. De son vrai nom Adrien Gachet, il pratique aussi l’expérimentation noisy douce de My Bloody Valentine ou s’amuse à casser le pur rythme roboratif de “XCVI part I”, comme jadis les pionniers Can s’ingéniaient à brouiller les pistes (ne tardez pas à acquérir leur “Lost tape”, triple album sorti l’an passé). Voyage sonore, ce “Sequenced fog” avance entre pop et musique électronique, brouillant le champ auditif. Encore arrimée à un terreau d’influences, la jeune pousse Bajram Bili devrait parvenir sous peu à imposer sa production intime. bajrambili.bandcamp.com

Vincent Michaud
Ecouter avec deezer

ARTICLES SIMILAIRES