Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

THE PELVIS DOUGLAS

The Pelvis Douglas“The Pelvis Douglas”
(Autoproduit)
Ce disque n’est pas fait pour les amateurs de grandes envolées mélodiques et d’ambiances contemplatives. Ces treize titres sont plutôt du punk primaire, dans le bon sens du terme. Pas de chichis ni de discours politiques, mais des morceaux de trois minutes maximum qui appellent au pogo frénétique. The Pelvis Douglas donne le ton dès “Chris Waddle” (du nom du joueur anglais de l’OM des années 90) : ça tape vite et fort, avec des guitares rudimentaires et une batterie inarrêtable. La subtilité n’est donc pas la force du groupe, mais inutile de nier  : le tout est diablement efficace, avec ce petit côté “fait à la maison” des plus réjouissants. Par “à la maison”, il faut comprendre “dans une cave” sans doute, pour un sacré résultat (“Bathroom door”, “West side surf”, “Nation fashion”), avec parfois un parfum de hard-rock (“Renegade”), et une inspiration lo-fi cohérente avec la visée de ce disque, qui saura idéalement débrider toute réunion ou repas de famille soporifique. thepelvisdouglas.bandcamp.com
Mickaël Choisi

ARTICLES SIMILAIRES