Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

MAKYZARD

Makyzard Embraser le calme
(Elegua)
Ils sont Belges, du moins il semble qu’ils le soient. Cela ne change pas grand chose, la musique en général, et le rap en particulier est “L’Internationale” des cœurs purs et durs, le lieu des “rencontres improbables où se croisent des influences hip-hop teintées de flamenco, de latin-jazz et de rock et des mélanges plus inattendus” dixit la présentation du groupe par lui-même. Hélas l’enfer, comme le Paris-Roubaix, est pavé de bonnes intentions et, en dépit d’une volonté de faire bien, d’une honnêteté authentique, d’une production impeccable, un malaise perdure à l’écoute. Malaise fait du mélange entre les sempiternelles postures dénonciatrices, le manque d’originalité des paroles, le flow facile façon banlieue, l’aspect industriel du tout. Le flamenco apparaît comme une épice forte, le latin-jazz comme un prétexte. C’est belge mais ça sonne comme si la Belgique se trouvait quelque part sur la ligne B du RER, entre Pantin et Aulnay-sous-bois. www.makyzard.be
Yan Pradeau

Ecouter avec deezer

ARTICLES SIMILAIRES