Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

ENDLESS

Endless“Endless”
(Autoproduit)
C’est l’étape du premier album pour ce quatuor quimpérois, après deux EP passés à l’épreuve de la scène. Si la recette de leur rock coupé d’électro n’est pas neuve, ils savent user originalement des machines non pour enjoliver les mélodies et adoucir la frappe des guitares, mais au contraire pour durcir le ton. Dans “Les choses qu’on oublie”, le propos accusateur se renforce par un phrasé rappé très opportun et maîtrisé, “Salvia” fait feu de tout bois pour un morceau instrumental. Le suivant, lui s’essaye au périlleux, mais très réussi exercice de mise en musique du “Revenant” de Baudelaire et replie les ardeurs précédemment débridées. Comme dans le beau et triste “Je t’attends” mené par un piano chagrin, le chant de Mick y trouve une fibre sensible, tout en retenue, très touchante. Il faut un peu de temps pour dépasser l’apparente banalité qui entoure “Endless” et découvrir les vraies émotions qu’il renferme. www.endless-musicasso.com
Jessica Boucher-Rétif

ARTICLES SIMILAIRES