Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

FIODOR DREAM DOG

Fiodor Dream Dog“Second of joy”
(Autoproduit)
Lecteurs, Tatiana Mladenovitch… Voilà pour les présentations avec celle qui se cache derrière l’étrange patronyme de Fiodor Dream Dog. Tellement étrange qu’il serait dommageable de chercher/trouver sa signification. À la première écoute, “Second of joy” ressemble à de l’apéricube musical pour vernissage à bobo en mal d’arty. Une oreille plus attentive révèle un songwriting pop-rock chiadé et la profondeur de chaque titre se creuse. Et puis “Mattis + Bege”, le morceau d’introduction façon Béla Bartok, s’avère une excellente idée ! Sidegirl pour Emily Loizeau, Bertrand Belin ou encore Théo Hakola, Tatiana Mladenovitch touche à de nombreux instruments, mais les distille au fil des pistes avec intelligence, parcimonie et spontanéité. À la troisième écoute, rien à redire, “Second of joy” va squatter la platine quelque temps.
www.fiodordreamdog.com

Camille Larbey

ARTICLES SIMILAIRES