Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Nestorisbianca

“Genetics”
(Montauk)
Voici des années que l’on suit le cheminement remarquable et trop discret de cette formation dont la schizophrénie patronymique se fait l’écho d’une double facette musicale, partagée entre une pop aventureuse (jusqu’aux contrées du post-rock) et apport électronique. Malgré (ou grâce à ?) des choix pas forcément propices à une sortie de l’ombre (un premier superbe album en 2001 suivi de nouvelles compositions seulement en 2006), les Vendômois ont poursuivi solidement et sans compromis leur route et émerveillent pour la troisième fois… Plus que jamais, l’électronique y est un art de l’enluminure. Les beats, des fleurs rajoutées dans la chevelure flottant au vent. Pour servir le concept de “Genetics” – rappel toujours utile que devant notre incompréhension fondamentale de la vie, le mieux reste d’en profiter -, les machines se mettent en retrait et c’est un grand disque, ouvert et plus organique qu’offre le quintette. Un album beau comme le temps qui passe, où la nostalgie s’apaise dans le contentement des choses accomplies.
myspace.com/nestorisbianca

Jessica Boucher-Rétif

ARTICLES SIMILAIRES