Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

The Washing Machine Cie

“Nutty as a fruit cake”
(Autowass)

Mon premier est une pochette qui emprunte, allègre, à l’esthétique drugstore du début du siècle dernier. Mon second est une production volontiers tournée vers l’utilisation d’instruments rares, de micros spéciaux, d’amplis à lampe, pour un son vintage et chaleureux. Mon tout est l’écrin, façon étui de Gibson, qui donne à la musique de la “compagnie des machines à laver”, un blues’n’roll (plus roll que blues), et de terribles leçons de géographie. A croire que le Jura, région d’origine du quintette, est le 51ème état des Etats-Unis. The Washing Machine Cie recycle, en mode programme textile délicat et champ de coton, une musique incorruptible et tripale, idiome évident de tout ceux qui marchent debout. A noter que malgré tout ce bruit et cette fureur, le groupe est fortement investi dans la prévention du risque auditif avec le spectacle : “Peace and lobe”. myspace.com/thewashingmachinecie

Yan Pradeau

ARTICLES SIMILAIRES