Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

Usmar

“Rien n’est parfait”
(WTD / Anticraft)

Le titre de ce deuxième album semble faire écho au “Nobody is perfect” (“Personne n’est parfait”) de “Certains l’aiment chaud”. Pourtant, ce deuxième album d’Usmar, n’a rien du comique classique de Billy Wilder. Il s’agit là d’un disque mi-figue, mi-raisin que l’on imagine en couleur. Est-ce à cause des claviers toujours aériens ? De certaines paroles parfois clichées (“On a tous quelque chose à changer / parce que rien n’est parfait”) ? Il se dégage de ces douze chansons, mixées par Reptile (NTM, Assassin, Trust), une étrange impression générale de légèreté. Nous n’écrirons pas ici que la chose est mal amenée (tout est d’une netteté et d’une propreté exemplaires) mais à l’écoute, comme c’est écrit dans “Un beau mois d’août”, la chanson qui referme ce disque : “Je crois bien que je m’ennuie”. On n’a franchement pas trouvé de meilleure conclusion. myspace.com/usmar

Bastien Brun

ARTICLES SIMILAIRES