Bandeau Longueur d'Ondes n° 101

Bardan

« Saison 1 »
(L’Autre distribution)
Ce n’est pas une bouteille à la mer, mais un feu d’artifice qui donne envie de faire danser les mots dans la rue, les faire s’envoler dans les bistrots “A la santé des gens qui s’aiment”. Ces mots nous emmènent sur “Les terrains vagues”, sur les chemins de “L’île aux enfants”. Le violon nous accompagne dans notre “Vie bancale” et, comme dans “Soledad”, nous demande de miser sur la force qui nous pousse à espérer. “Si tu tombes de haut”, Bardan te remet sur tes pieds ; “si ton bateau fait naufrage, il t’aide à sortir la tête de ce sable mouvant”. L’émotion est tellement grande que son album s’écoute en boucle. Même si “les traits ne sont pas tracés à la règle, que les craies se cassent et que les stylos s’envolent”, les mots sont là, forts, puissants. Les images bouillonnent en nous, chacun se reconnaît quelque part. Les blessures se cicatrisent et tu entends, comme dans “Est”, le cri des cymbales. Chapeau les artistes ! www.bardan.org

Dodie Gréau

ARTICLES SIMILAIRES