Ennemis

VeryCords

Nous avions tous tort ! C’est la conclusion la plus crue du nouvel album de ce gardien du temple du rock contestataire (en français). Pas de quiproquos, hein ? No One ne fait la leçon (allons !) : c’est à nous qu’il en donne une. Car oui, nous avions tort de croire que, après les premières parties de Motörhead ou AC/DC et avec une longévité insolente (30 ans de carrière), No One n’avait plus rien à dire… Sauf que si certaines actualités n’ont hélas pas changé (Rassemblement National, privation de libertés, dangers des réseaux …), ces dernières années ont salé l’addition : provocations des chaînes d’infos, pouvoir élitiste, violences policières… De quoi justifier, en pleine amnésie, le retour du combo (dont le “Nous sommes” permet la piqûre de rappel). Et avez-vous écouté les tubes “Forces du désordre”, “Bulldozer” ou encore “Polit blitzkrieg” ? Le groupe n’a jamais sonné comme ça… Il y aurait donc un moindre mal à notre situation ? Ce n’est pas tous les jours que, à raison, l’on peut se targuer d’avoir eu tort.

Samuel Degasne
>>Site de No one is innocent


Publié le