28.08
Coypu Records

Après deux EPs remarqués, Des Roses a fait une pause nécessaire de deux bonnes années. Nécessaire, parce que Louis et Suzanne Lemoine ont dû affronter la mort de leur père et trouver les mots justes pour lui rendre hommage en musique. De ce deuil, est né leur premier album, 28.08. Dans cet opus, la fratrie confirme sa grande complicité. Leurs deux voix s’y entremêlent, se compètent, fusionnent et finissent par faire sonner leur mélancolie à l’unisson. Derrière les mots, le duo propose des mélodies riches et enlevées. Nous y entendons beaucoup de synthés et de percussions et une multitude de sons électroniques rendant les orchestrations complètement hypnotiques. La musique de Des Roses vient du cœur et leur ressemble. La preuve, leur patronyme est tiré du nom d’une plage de l’Île d’Yeu, d’où ils sont originaires. Écouter 28.08 c’est plonger dans l’histoire de la fratrie. C’est rendre hommage à leur père et, tout petits au milieu d’un océan de dreampop, devenir à notre tour insulaire.

>> Le site de Des Roses

MATHILDE VOHY

À écouter en priorité : “Rebecca”, “Les voiles”

 


Publié le