“Changer”

Célestin, alias Sébastien Rambaud, également batteur dans le formidable duo Fills Monkey sait manier la plume de façon caustique et implacable ! Ses vérités assénées avec humour ne sont que le reflet de nos vies emprisonnées, empoisonnées. Et ça fait un bien fou de se dire que la résilience (voire la résistance) peut arriver et que « Les masques ne sont pas des baillons » comme il le chantait dans “Destitution”. Et comme les mots sont des armes, alors “Aux armes, etc.” !
PS : Suggestion Célestin : pourquoi de pas reprendre un vieux morceau de Gérard Presgurvic “La vérité qu’on nous ment”, hélas toujours d’actualité…

 

 Serge BEYER


Publié le