British Hawaii

Vietnam-Because Music

Hey Hey My MyLorsque l’on porte un nom de groupe tiré d’un morceau de Neil Young, on se doit de faire de la très très bonne musique. Celle produite ici est d’une qualité rare, avec ce troisième opus en tout point remarquable. Le duo avait disparu des radars depuis dix longues années après un excellent A Sudden Change Of Mood sans que l’on ne sache ce qu’il avait bien pu faire durant ce laps de temps. C’est donc peu de dire que ce retour nous enchante. Ce nouvel effort studio sonne à mi-chemin entre le meilleur de la pop américaine et anglaise des années 60. On y trouve des harmonies vocales dignes des plus grands (Beach Boys en tête) et des arrangements que ne renieraient pas le McCartney post-Beatles. On a affaire ici à de grands orfèvres, d’artistes capables de trouver comme si de rien n’était la mélodie parfaite. Et si cela ne suffisait pas, le groupe s’aventure parfois vers d’autres territoires musicaux : folk ou country, notamment, avec le même bonheur. Incontestablement un très grand disque.

À écouter en priorité : “Plastic life”,“Egija”,“Bottleman”.

PIERRE-ARNAUD JONARD

>> Site de Hey Hey My My


Publié le