Possession

Pan European Recording

SphaèrosLorsque l’on découvre la pochette de cet album qui évoque irrésistiblement les films de Kenneth Anger et plus particulièrement Lucifer Rising, on se dit que l’on va très probablement entendre une musique bien barrée. Pas de tromperie sur la marchandise, c’est effectivement ce que ce disque nous propose. Auteur de quatre albums avec Aqua Nebula, groupe majeur de l’underground français, David Sphaèros nous offre aujourd’hui son premier opus solo. Un disque labyrinthique qui explore les tréfonds de la psyché humaine et fait penser à l’univers cauchemardesque d’un Lovecraft. Si certains albums ont tendance à se teinter de psychédélisme dans un effet « mode », on est fort loin de cela ici. Le son psychédélique est certes dominant, mais l’artiste ajoute à cela des effets sonores qui rappellent le côté electronique/krautrock de groupes comme Tangerine Dream ou Popol Vuh. Cette galette va très loin dans le trip mystico/planant. Son écoute invite autant à la rêverie qu’à la réflexion.

À écouter en priorité : “Possession”, “Sorcière”, “Vibration”.

PIERRE-ARNAUD JONARD

>> Site de Sphaèros


Publié le