The Answer

Autoproduit

The AnswerAssommant, ringard, fossoyeur d’un certain idéal rock’n’roll, autant de lieux communs adossés au rock progressif auquel Franck Carducci n’oppose qu’une seule réponse : son propre album ! Car, oui, en 2020, à contre-courant de toutes les modes possibles et imaginables, le musicien sort un album de rock progressif sous haute influence des années 1970. C’est un fait, Carducci n’a peur de rien : ni des titres de 12 minutes, ni des costumes de scène d’une savante extravagance pailletée et encore moins de cet instrument baroque, étrange mélange de basse électrique greffée à une guitare douze cordes, la caution folk de la chose, autour duquel le son de son album est construit. Ainsi à l’écoute, l’auditeur est invité à se perdre dans les méandres de ces compositions labyrinthiques où la grandiloquence étudiée le dispute à de salvatrices fulgurances électriques de guitares bien senties, annihilant de la sorte tout sentiment léthargique. En l’espèce, c’est assez réussi.

À écouter en priorité : “Slave to rock’n’roll”, “Superstar”.

RÉGIS GAUDIN

>> Site de Franck Carducci


Publié le