Ce qui demeure

Catapulte – Pour Ma Pomme

Ce qui demeureSix années se sont écoulées depuis le précédent album de l’Angevin. Le nouvel opus s’inscrit dans la même veine, sensible et émouvant. L’écrivain-poète, qui alterne publications littéraires et discographiques, possède un réel talent pour dépeindre l’intime, les vibrations qui nous irradient, ces étranges sentiments qui nous bouleversent. Avec ses nouvelles chansons, il nous invite à fréquenter des lieux, des territoires, qui titillent la mémoire. Ce voyage à fort pouvoir d’évocation nous fait cheminer de Vienne à Berlin, en passant par Montréal pour un très bel hommage à Leonard Cohen. Puis, au détour d’un couplet et d’une tirade devenue célèbre, il nous invite sur les pas de John Lennon (“Durness”). Entouré de musiciens émérites, de l’incontournable Gilles Martin au mixage, Jean-Louis Bergère satisfait pleinement l’espoir que l’on met en lui. De sa voix chaude, évoluant sur un écrin musical électro-acoustique de bien belle facture, il poursuit sa quête de beauté, entre souffle lyrique et rêverie.

À écouter en priorité : “L’homme qui chante”, “Ce qui demeure”, “Murnau”.

ALAIN BIRMANN

<< Site de Jean-Louis Bergère 


Publié le