“Cascades”

 

Présentation

Chanteur et artiste pluridisciplinaire originaire d’Orléans, mais installé à Montréal depuis plus de vingt ans, Jérôme Minière fut l’un des premiers bedroom producers pop à travailler à la maison en mélangeant hip-hop, lo-fi, séquenceurs, boîtes à rythmes et textes intimes. En redéfinissant ainsi son espace intérieur en territoire pop, il préfigura d’une certaine façon ce qui aujourd’hui est devenu la norme, chacun depuis sa chambre peut produire des chansons. Sur ses deux premiers albums, Monde pour n’importe qui et
 La nuit éclaire le jour qui suit, on entendait déjà la voix d’un jeune homme, singulière, parler et chanter sur des collages électroniques entre 
chansons minimalistes et expérimentations pop. Il revient aujourd’hui avec un album mélancolique disponible depuis le 14 juin 2019, Une clairière.

“Cascades”

Il donne son nom à l’album, qui est un diptyque avec Dans la forêt numérique paru (seulement au Québec) en décembre dernier. « Une clairière dans la forêt numérique », soit une réflexion sur le fait de parfois se déconnecter. À noter que ce titre a été retenu parmi une trentaine qu’avait Jérôme Minière, dans un travail fait à distance entre Québec et France avec Rémy Poncet (alias Chevalrex) du label Objet Disque.

Clip

Le clip est, dixit l’artiste, « basé uniquement sur des dessins de Marie Pierre Normand, qui est aussi ma blonde, ma copine, ma douce, ma femme, la mère de nos enfants, ma conjointe de fait… Choisissez le terme qui vous convient le mieux ! » avec l’idée de quelque chose de minimal et abstrait.

Projets

Après l’album Une clairière, Jérôme Minière sera en France fin novembre/début décembre pour des concerts en parallèle d’un spectacle jeune public dont il fait la musique et qui sera présenté entre autres au festival du livre de jeunesse de Montreuil.

>> Site de Jérôme Minière


Publié le