Artisan

Ulysse Maison d’Artistes

KKC Orchestra, leur album "Artisan" Toulouse n’est pas une ville qui a la langue plate. Qu’ils en soient originaires ou non, des artistes aussi différents que Zebda, Dick Annegarn ou Bigflo et Oli le démontrent à leur manière. À cette liste, ajoutez les noms de ces quatre garçons : Julien, Michael, Cyrille et Aurélien. Ils l’affirment : « Oxmo Puccino, Renaud sont nos dictionnaires » (“33”). Vingt ans d’amitiés, dix ans d’existence comme groupe, 600 concerts sur 3 continents et (enfin) un deuxième album.

Ils portent un verbe saccadé, désaxé, familier, façon Kacem Wapalek. Plutôt qu’un flow identifiable, des flows qui changent, qui font que vous tanguez en les écoutant et que votre tête s’agite. Dans le fond de la pièce, un piano, une guitare, une batterie, des machines électroniques…  La bonne humeur qui jaillit de ces titres est contagieuse, vous vous laissez prendre et surprendre. La preuve qu’il n’y a pas besoin de traverser l’Atlantique pour entendre du bon hip-hop.

>> Site de KKC Orchestra

À écouter en priorité : “Brazier” et “Lou Braillard”.

VALENTIN CHOMIENNE


Publié le