Infinity -1
DLoaw & Co

Plongeon immédiat dans les entrailles de la musique urbaine francilienne, avec le nouvel opus du producteur Mani Deïz. Avec Infinity -1, le beatmaker parisien poursuit sa carrière artistique. Une patte sonore féconde car, depuis 2012 et diverses collaborations avec Kool Shen ou Caballero, l’artiste en est à son dixième album en solo (le premier : Too much memory). En clair, l’autodidacte dispose déjà d’un palmarès déjà bien fourni mais pas question pour lui de se reposer sur ses acquis. Ce projet discographique propose en effet des gammes aussi minimalistes que redoutables. De quoi casser les codes du hip-hop pur qu’il connaît et maîtrise à la perfection. En tout, ce sont treize pistes instrumentales, ponctuellement accompagnées d’une chanteuse, apportant une touche d’harmonie. Un travail sans artifices, agréable, avec un grain sonore unique.

CLÉMENCE ROUGETET

À écouter en priorité : “White tempest” et “Le voyage”
Site de l’artiste
Lien d’écoute


Publié le