“A taste of you”

 

Présentation

« Je suis auteur-compositeur-interprète et artiste pluridisciplinaire. Mon univers musical évolue dans le rock, la folk sauvage, le punk romantique et y associe des références poétiques et cinématographiques. J’ai sorti en solo deux albums Electric Ballerina en 2011 et Saint Sebastien en 2014, qui étaient tous deux co-composés avec François « Shanka » Maigret (The Dukes, No One Is Innocent). Mon troisième album, Orpheon, réalisé par Jamie Candiloro, que j’ai composé cette fois seule, sort ce vendredi. »

“A taste of you”

« J’aime énormément le cinéma, et j’ai eu le grand bonheur de collaborer aux bandes originales de L.A Zombie et de Bye-Bye Blondie, respectivement de Bruce LaBruce et Virginie Despentes. “A Taste of You” est un hommage à Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch, un film d’une sublime et élégante mélancolie rock. »

Clip

« Il a été réalisé par Shanka et moi, avec une totale liberté créative. Ce sont des séquences oniriques constituant un poème visuel empreint de mystère pour venir compléter l’atmosphère induite par la musique. Il est composé de séquences en stop-motion, d’éléments de dessins et de séquences cinématographiques. J’aime beaucoup, entre autres, le travail de Jack Smith, de Carmelo Bene, de James Bidgood, de David Lynch, qui privilégient l’expérience sensorielle, la sensualité et la poésie par rapport à la narration classique. Je ne suis pas quelqu’un qui cherche des explications dans une œuvre d’art, qu’elle soit musicale, cinématographique, picturale, plastique ou bien littéraire. Ce que j’aime, c’est plonger dans des mondes et les comprendre d’une manière sensorielle. C’est ainsi qu’est pensé ce clip. »

Projets

« Mon troisième album sort sous la forme d’un livre-disque illustré de textes, de manuscrits, de photographies, de dessins et d’aquarelles. Pour lui donner vie, je suis partie à Los Angeles avec ma guitare et mes chansons et j’ai travaillé seule en studio avec le producteur et musicien Jamie Candiloro (REM, Courtney Love, Ryan Adams, Willie Nelson…). Ce que j’ai voulu faire constitue une approche personnelle et très rock de la musique folk, une sorte de pont entre Violeta Parra et PJ Harvey. Un folk-rock intense et poétique, avec un fort aspect hypnotique, sorcier, de la musique, que l’on trouve chez certains artistes de blues notamment. Le disque mêle guitares, percussions, quelques instruments additionnels et incorpore également des sons organiques, comme le bruit d’un feu qui crépite, d’une clé qui tourne et d’une porte qui s’ouvre, de cris sur un marché, de l’océan, de chants d’oiseaux… Longueur d’Ondes consacre 2 pleines pages à Orpheon dans son prochain numéro de printemps, ce dont je suis très honorée et heureuse ! »

>> Site de France de Griessen


Publié le