Bagatelle

Endless Smile Records

 Degiheugi, son album Bagatelle sur Longueur d'OndesÀ croire que Degiheugi ne déçoit jamais. Chaque nouvel album est une claque donnée d’une main gantée de satin. La palette d’émotions qui émane de cet album est grandiose, permettant au petit génie d’asseoir son statut de poète de l’abstract hip-hop. Maniant le langage musical à la perfection, chaque morceau est intimement lié à un sentiment, lui-même retranscrit de manière beaucoup moins manichéenne que jusqu’à présent. Nostalgie, épanouissement, regret… L’amour en général y occupe une importante place. Les mélodies sont complexes, à la manière de deux aimants qui tour à tour s’attirent puis se repoussent. Et là où la plus grande difficulté pour un beatmaker est de donner vie aux samples, le producteur malouin arrive littéralement à les transcender. Manifestement inspirées par le cinéma, les sonorités de la Blaxploitation rencontrent celles de la Nouvelle Vague. Ajoutez à cela du trip-hop, du dub ou de l’électro et vous obtiendrez une œuvre indispensable dans un paysage hip-hop qui manque trop souvent de sentimentalisme.

>> Site de Degiheugi

À écouter en priorité : “The L.S.A. theme”, “Mojito et cigare cubain”, “Contre ta peau”.

JD MANSO-PETERS


Publié le