Amour chien fou

Allpoints

Arthur H, son album Amour chien fou sur Longueur d'Ondes« L’amour est un chien fou qui court sur l’autoroute » (“Amour chien fou”). À elle seule, cette phrase résume le dixième album de celui dont on ne prononce pas le nom de famille. Il y est un chien errant, d’abord rampant sa gueule contre le béton, ensuite remuant la queue sans arrêt. Cet album est double : le premier disque est une longue ballade mélancolique, le second une transe qui déchaîne. Aux pleurs succède la liesse. L’artiste ayant dépassé le demi-siècle effectue des révérences en direction de l’un de ses maîtres, « Le roi Cohen » (“Sous les étoiles à Montréal”). Il arpente, inquiet, la scène oubliée de la chanson française. Comme si le théâtre était en ruine, comme si le monde était défait, le chanteur hurle son amour pour ne pas être complètement noyé dans le grand bain de l’Internet. Cet album est une œuvre longue, interminable pour certains, dense, incompréhensible pour d’autres, mais est une œuvre, une vraie. La chose est suffisamment rare aujourd’hui pour être dite.

>> Site d’Arthur H

À écouter en priorité : “Sous les étoiles à Montréal”, “Amour chien fou”.

VALENTIN CHOMIENNE

Publié le