Rouge Gorge

Dokidoki

Rouge Gorge, son album Rouge Gorge sur Longueur d'OndesDécouvert au festival I’m From Rennes 2016 lors d’un concert intimiste, l’artiste rennais nous avait surpris-e-s par ses textes humoristiques. Nous avions beaucoup ri en entendant “Milf & Milk”. A l’écoute de son nouvel album, on reconnaît le synthé, les boîtes à rythmes, la voix de Robin (l’homme derrière les machines), mais pas le parolier. S’ensuivent douces chansons d’amour et de poésie. Pourquoi pas, c’est plaisant ; on se laisse emporter par sa pop et les rythmes chauds de “Quel idiot”. Puis vint le titre n° 4, “Je vous vois”. Ah, voilà ! Une chanson en abyme sur le tripotage. On retrouve la folie de l’artiste. Le titre “Enfant” finit de nous remplir de bonheur : il est là l’absurde, celui d’un adulte jalousant un enfant et le considérant comme de la concurrence envers la gent féminine. Loin de textes gratuitement loufoques, le jeune Rennais met en chanson des situations du quotidien et a le talent de les rendre cocasses, avec simplicité, justesse et poésie. Cette créativité délirante, on ne la trouve pas partout.

>> Site de Rouge Gorge

À écouter en priorité : “Enfant”, “Les primevères des fossés” et “Je vous vois”.

LAURA BOISSET

 

Publié le