Black Bass ©Carolyn C - Longueur d'Ondes

1er et 2 septembre 2017

Braud-et-Saint-Louis / Marais du Blayais (33)

 
LA CARTE D’IDENTITÉ : 4ème édition d’un festival « feel good » ; humain, authentique et résolument rock.
 
LE CADRE : Deux scènes en plein air et en pleine campagne. La plus petite et sa structure gonflable, et la grande devant un bâtiment joliment illuminé, lui aussi, pendant les concerts.
 
LA MÉTÉO : Quelques petites averses et un peu de froid.
 
LE COUP DE CŒUR : Pogo Car Crash Control qui a révélé notre soirée du vendredi. Les jeunes Angevins ont réchauffé les corps avec du bon rock français qui réveille. Un groupe prometteur !
 
LES PLUS :
– L’ambiance, les bénévoles et les spectateurs d’une très grande convivialité, gentillesse et disponibilité.
– Le cadre, très bien aménagé, ni trop grand, ni trop petit avec des bons et beaux matériaux.
– Les prix au bar tout aussi raisonnable que l’entrée (25€ les deux jours).
– Malgré la distance du centre Bordelais, chemin bien indiqué jusqu’au festival.
– La communication et ses visuels !
 
LES MOINS :
– La programmation pas aussi puissante et secouante que prévue.
– À prévoir pour la prochaine édition : des barrières anti-moustiques 😉
 
L’ÉVÉNEMENT : La reformation exclusive de Calc qui a fait les bonnes années du rock bordelais. Cool au début, un peu long et répétitif sur la fin …
 
ON N’A PAS COMPRIS : Cheveu. Effectivement difficile de coller une étiquette à ce trio. Peut-être barré, mais sous une aura peu présente et glaciale ce soir-là.
 
LE RÉVEIL : Truckfighters du stoner rock suédois ? OK !
 
LA PETITE DÉCEPTION : Ropoporose. Le duo frère-sœur a mis du temps à s’ouvrir au public, voire à se mettre d’accord sur scène. Malgré tout, les Vendômois ont du potentiel à développer avec cette pop aérienne dérivant jusqu’au noise.
 
LE CHIFFRE : 2400 entrées.
 
AIR GUITAR : Le bon moment de la soirée du samedi. Bonne humeur assurée. À noter : le beau trophée forgé maison.
 
ET LE BLACK BASS D’OR REVIENT À : Lysistrata avec son set en apothéose. Le trio post-rock, noise et math-rock est validé, et même sur-validé ! La jeunesse ira loin …
 
>> Site de Black Bass Festival
 
Texte : Marie-Anaïs Guerrier

Photos : Carolyn C.

Publié le