Mogoya

No Format / Sony Music

Oumou Sangare, son album “Mogoya” sur Longueur d'OndesDepuis trente ans, Oumou Sangaré est l’une des grandes voix de l’Afrique de l’ouest. Chanteuse engagée dans la lutte des femmes africaines et femme d’affaires, elle est l’une des ambassadrices de la musique malienne dans le monde. Il était donc assez logique qu’un jour, sa route croise celle de l’excellent label No Format, très axé sur les merveilles du continent noir. À l’image de sa pochette pour le moins flashy, Mogoya est un croisement de trad’ et de sons modernes. Les rythmes font des boucles, c’est chaloupé et c’est d’abord une sorte de transe peace qui s’installe. Puis, passé un featuring avec l’immense batteur de Fela, Tony Allen, “Mogoya”, se dirige gentiment vers le dance floor. Avec ses chœurs, ses claviers kitschounes et son groove disco, le morceau “Kamelemba” est une synthèse de tout ça. Petit avertissement tout de même, si on ne comprend pas tout la première fois, une fois initié, attention aux sensations !

>> Facebook de Oumou Sangaré

BASTIEN BRUN

À écouter en priorité : tout le disque, sans quoi on n’y comprend pas grand-chose.
 

Publié le