S’habituer à l’obscurité

World Village / [PIAS]

Krismenn, son album “S'habituer à l'obscurité” sur Longueur d'OndesL’artiste n’est évidemment pas que la moitié du duo mené avec le beatboxer AleM (double champion du monde 2015), croisé et applaudit aux Vieilles Charrues ou encore au FME. C’est aussi et surtout le Beck breton, capable de passer du chant traditionnel au hip-hop ; du bluegrass à l’électro. Autant de peaux et de vies ayant préparé ce premier album… Avec en leitmotiv ce lien viscéral à la terre (coups de hache, bourdon de clôture électrique, de cuve de fuel d’un tracteur…). Matière brute et vivante, symbole d’un attachement et taillée à même la chair du vécu. Ne restait alors que les guitares d’Etienne Grass (Electric Bazar), un bandonéon, une contrebasse ou un violoncelle, passés par le tamis de l’ordinateur, pour donner des airs d’ailleurs. Mais le projet s’inscrit aussi dans une démarche photographique, faisant de l’exercice un acte philosophique : non pas en reniant, mais bien en s’appropriant ses racines pour continuer une lignée héroïque qui n’a pas plus (?) à rougir.

>> Site de Krismenn

SAMUEL DEGASNE

À écouter en priorité : “Dont a reont ‘darre”, “’N om gustumiñ deus an deñvalijenn”.
 

Publié le