Misophone

Hyp / [PIAS]

Kursed, son album “Misophone” sur Longueur d'OndesLes Montpelliérains de Kursed font du rock en souhaitant repousser l’échéance de l’âge adulte. Vitesse, urgence, don de soi. La formule est certes éprouvée, mais qu’importe lorsqu’une nécessité se dévoile. Car sur leur premier album (qui reprend l’intégralité de leur précédent EP, Appley), la formation contourne les clichés usuels pour mieux revendiquer son ancrage ici et maintenant. Les membres de Kursed se moquent du passé et n’envisagent guère l’avenir. C’est leur principale force : écrire et jouer comme si le monde pouvait soudainement stopper sa course, s’exprimer avec l’idée que chaque instant rock’n’roll est un acte volé à l’existence. D’où la sensation d’un groupe qui veut tout dire, tout offrir, en un minimum de temps. Loin d’être sereine, cette musique y déniche, fatalement, une tension, un trouble. Le fond et la forme se rejoignent : la furie embrase l’auditeur car elle se heurte ici à l’impossibilité de vivre éternellement jeune. Kursed jouit du présent, jusqu’à l’overdose.

>> Site de Kursed

JEAN THOORIS

À écouter en priorité : “Apple”, “Balloon”.
 

Publié le