Léo Ferré sur le boulevard du Crime – Au TLP Dejazet de 1986 à 1992

Cherche Midi

21€

Daniel Pantchenko, Leo Ferre sur le boulevard du Crime - Longueur d'OndesLe 1er février 1986, Léo Ferré inaugure à Paris le TLP Déjazet, baptisé “Théâtre Libertaire de Paris” par ses amis anarchistes. Dernier vestige du célèbre “boulevard du Crime”, ce lieu est ici décrit par Daniel Panchenko, spécialiste de la chanson française, qui évoque en 226 pages la période où le poète et pianiste en fût sa tête d’affiche entre 1986 et 1992, même si la salle a ensuite accueilli une myriade de chanteurs populaires, de Georges Maoustaki à Graeme Allwright, Leny Escudero et François étranger. Pour le lecteur, c’est l’occasion de se plonger dans l’œuvre du chanteur de  “La vie moderne” et d’“Avec le temps”, tout en saisissant l’ambiance chaleureuse de ce lieu unique, qui ouvrira plus tard sa programmation au jazz et sera tenu par une équipe de techniciens, régisseurs et autres professionnels particulièrement investis. Enfin, une grande place est aussi accordée à la relation du musicien avec son public. Entre anecdotes, interviews, témoignages ou documents chansonniers, ce livre dresse un portrait authentique du chanteur à une époque où la chanson française était parée de ses plus beaux atours.

ÉMELINE MARCEAU

>> Site des Éditions Cherche Midi

 

Publié le