Promeneur

Tôt ou Tard

Mathieu Boogaerts, l'album Promeneur sur Longueur d'OndesQuelques mois après sa tournée aux côtés de Luce et un album de reprises en son honneur par le label pop La Souterraine, l’outsider de la chanson française à la voix de velours est de retour sur le devant de la scène avec un septième album marquant le vingtième anniversaire de sa carrière. Douze morceaux courts dépourvus de batterie où prédomine la guitare. L’artiste a en effet enregistré quasiment seul, assurant lui-même des parties de percussions et de claviers sans oublier les textes et arrangements. Il en résulte un projet brillant de simplicité dans lequel l’auditeur se retrouvera à travers des paroles courtes qui en disent long (“Qu’en est-il”) ou avec une petite pointe de mélancolie inhérente à l’être humain (“Bas de laine »). Le tout est aérien (“Merci”), exotique même avec des accents presque reggae mais s’alourdit à certains moments de rimes guimauves (“Méchant”). Si l’écoute en demeure facile, il faut prendre le temps pour capter toutes les subtilités de ce disque.

À écouter en priorité : “Qu’en est-il”.

> Notre entrevue avec lui

>> Site de Mathieu Boogaerts

ALEXANDRE SEPRÉ